CABS - aménagement d'espaces professionnels

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


Aménager un poste de travail

L’apparition de l’informatique dans les bureaux a profondément changé nos habitudes de travail. Clavier, écran et souris obligent à des positions inconfortables si l’espace n’est pas aménagé intelligemment.


Il convient d’éviter des positions potentiellement dangereuses, comme la station assise ou debout (sans se déplacer) prolongée. De même, les accessoires et les outils pour travailler doivent être placés de façon à réduire tout effort musculaire continu. Il s’agit de privilégier une position naturelle.

On connaît un certain nombre de points qui génèrent de l’inconfort, voire des problèmes de santé. Ainsi, un siège mal réglé (trop haut ou trop bas), ou encore des gestes pour attraper quelque chose qui obligent le corps à se déséquilibrer régulièrement.

De nombreux objets nous entourent lorsqu’on travaille au bureau, qui s’accumulent sans qu’on prête attention à leur agencement : meubles bien sûr, ordinateur, accessoires divers. L’environnement joue aussi un rôle important ; si l’éclairage est mal conçu, l’inconfort peut devenir un réel soucis de santé. La qualité de l’ambiance sonore ou la température influent également sur la santé des salariés. Il arrive souvent que l’aménagement de l’espace imparti à chacun soit organisé sans réflexion particulière, au gré des changements de matériel. Au final, l’espace n’est plus du tout adapté et génère des efforts inutiles qui peuvent provoquer des accidents. A terme, les conséquences sur la santé ne sont pas négligeables. C’est alors toute l’entreprise qui en pâtit car cela provoque de la fatigue, de la démotivation, de l’absentéisme...

La solution consiste donc à mettre en place un matériel qui s’adapte au salarié. Celui-ci peut dès lors travailler sans avoir à fournir d’efforts physiques qui peuvent produire des tendinites (lorsque les mouvements sont répétitifs), des syndromes du canal carpien (lorsque le poignet est plié à l’occasion de travaux répétitifs), des douleurs dorsales, des tensions du cou ou des épaules, des problèmes de circulation sanguine.

Pour autant, un bon matériel ne garantit pas une bonne utilisation. On entend beaucoup parler d’ergonomie, mais cette science n’a comme objectif que d’aider à adopter une bonne posture. C’est au salarié d’apprendre à bien se positionner dans son quotidien. Ce n’est pas forcément naturel ou intuitif, aussi l’entreprise a-t-elle son rôle à jouer pour favoriser de bonnes attitudes.

C’est l’activité qui conditionne la posture du salarié sur son lieu de travail. Etre assis et utiliser un ordinateur mobilise les muscles de la nuque, du dos et du tronc. On comprend aisément que le siège de bureau est un élément essentiel. Il contribue au bon maintien et il participe aux mouvements de la personne qui est assise. Pourtant, il est fréquent qu’il déclenche des douleurs.

Un bon siège doit être réglable pour s’adapter à toutes les morphologies. Il doit également accompagner les mouvements, selon qu’on s’incline en avant ou en arrière par exemple. Afin de réduire les torsions du corps, un siège à roulettes qui permet de pivoter est conseillé. Soutenir le dos est aussi une des fonctions essentielles du siège de bureau.

Il est déconseillé de rester assis trop longtemps, changer de position régulièrement permet une meilleure circulation sanguine. La tension du bassin peut être évitée grâce à un repose-pied. En revanche, utiliser la base du siège pour y poser les pieds exerce une tension sur le dos, le forçant à rester droit.

Une solution aux problèmes musculaires consiste à équiper les espaces de travail avec des stations « assis-debout ». Ce système concerne les métiers qui obligent à utiliser un ordinateur plus de deux heures consécutives ainsi que les espaces partagés où plusieurs personnes utilisent un même poste. Le mobilier est réglable et s’adapte à l’utilisateur. Clavier et souris sont à hauteur des coudes, l’écran est en face de son utilisateur, à distance d’un bras tendu et le haut au niveau des yeux.

La taille du salarié est essentielle pour déterminer son espace de travail. Régler la hauteur du siège ne suffit pas. Le plan de travail doit être adapté afin d’éviter tout problème de santé : les avant-bras et les bras forment un angle de 90 degrés quand les bras sont le long du corps. Les objets usuels sont à portée de main, en demi-cercle autour de l’utilisateur. Les objets rarement utilisés sont plus loin, et leur utilisation permettra de bouger et facilitera la circulation sanguine.

Les ordinateurs se sont imposés sans qu’on y pense, posés simplement sur un bureau. Longtemps les écrans épais ont pris une place folle. Dorénavant les écrans plats remplacent les véritables meubles que constituaient les anciens écrans. Néanmoins, le poste informatique est le plus souvent utilisé sans tenir compte de certaines règles élémentaires d’ergonomie.


CABS aménagement - 10 rue Boris Vian 95310 Saint Ouen l'Aumone - Tél : 01 34 48 30 20 Fax : 01 34 48 88 20 - contact@cabs-amenagement.fr